اخر المقالات: كيف يصبح الفساد وقودا لتدمير المناخ || مشاريع مخطط “المغرب الأخضر”.. تجسيد للرؤية المغربية المبتكرة للتنمية المستدامة || غابات المناطق الجافة بين البحث العلمي ورصيد التأهيل السوسيو ايكولوجي || مكافحة خصاص المياه في منطقة البحر المتوسط || حوار برلين حول تحول الطاقة:مواءمة الطاقة مع اتفاق باريس المناخي || المياه العادمه تساعد في تحقيق أهداف التنمية المستدامة || اليوم العالمي للغابات 2017 || الأبقار البحرية وخطر الانقراض || الذكرى الأولى لافتتاح للمتحف الجامعي للنيازك || اليوم الدولي للغابات 2017 :الغابات والطاقة || اجتماع بالرباط حول حصيلة قمة ” كوب 22 ” وتوقعات مؤتمر ” كوب 23 “ || دور الشعوب الأصلية في صيانة الحياة البرية وسبل العيش القروية || البشر يتركون أثراً لا يُمحى على كوكب الأرض || شراكة ثلاثية من أجل التنمية المستدامة || وضع امدادات الغذاء العالمية قوي أمام تقلص قدرة الحصول على الطعام || الجوانب الجيوسياسية للتحديات البيئية || حقبة الطلائع الوسطى : فترة جيولوجية جديدة  بالمغرب || سباق على الجو بين الطيور والطائرات || الفحم يتراجع عالمياً ويزدهر عربيّاً || الأمن بين المناخ والموارد وحقوق الإنسان ||

  Cérémonie de signature du Mémorandum d’entente, relatif à la coordination de la réserve Biosphère Intercontinentale de la       méditerranée et à la mise en œuvre de son plan d’action 2011-2015


Le Haut Commissaire aux Eaux et Forêts et à la Lutte contre la Désertification Dr.Abdeladim LHAFI et la Ministre de l’Environnement du milieu rural et marin d’Espagne Mme Rosa AGUILAR RIVERO, et le Ministre régional de l’environnement de l’Andalousie M.José JUAN DIAZ TRILLO ont procédé, mardi 05 juillet 2011 à Malaga, à la signature d’un mémorandum d’entente relatif à la coordination de la réserve Biosphère Intercontinentale de la méditerranée (RBIM) et à l’opérationnalisation de son plan d’action  2011-2015.
Ce mémorandum a pour objectif de sceller la coopération entre le Maroc et l’Espagne via des accords spécifiques pour la gestion et la préservation de la biodiversité de cet espace commun à la fois terrestre et maritime.
Le but étant d’améliorer les conditions environnementales dans cette région de la Méditerranée et d’œuvrer pour l’amélioration des conditions socioéconomiques des populations en les impliquant dans des projets de développement local à travers l’écotourisme, l’artisanat, l’agriculture et  la chasse notamment, pour une meilleure valorisation au au profit des populations locales à la fois bénéficiaires et conservatrices de l’espace, dans une forme d’équilibre entre les dimensions socioéconomique, culturelle et écologique.

La RBIM, est un espace à grande valeur culturelle et naturelle reconnue par l’UNESCO en 2006, la première du genre au monde, s’étendant sur 1 million d’ha répartis à parts égales entre l’Andalousie en Espagne (provinces de Malaga et de Cadix) et le Nord du Maroc (Chefchaouen, Tetouan), elle s’ajoute à la Réserve de Biosphère de l’Arganeraie, sur une superficie de 2.5 millions d’ha créée en 1998, la Réserve de Biosphère des Oasis du Sud sur 7.2 millions d’ha et la réserve de Biosphère concernant la Cédraie qui est en cours de création.

Rappelons qu’une loi sur les aires protégées et  une  loi sur le commerce des espèces de faune et de flore menacées d’extinction (CITES) ont été promulguées en 2010 et 2011, pour entre autres,  la conservation du patrimoine naturel et la préservation de la diversité  biologique et l’intégration des aspects culturels et environnementaux dans un modèle de développement durable

اترك تعليقاً