اخر المقالات: دراسة عينة من المجتمع المدني المغربي خلال جائحة كوفيد-19: الأدوار الوظيفية والتطلعات المستقبلية || كيف نجعل الشركات تعمل من أجل الطبيعة؟ || الاستماع إلى العلم || ازمة ” ديمقراطيتنا ” و ثالوثها المحرم || الدكتور جواد الرباع منسقا عاما للشبكة المغربية للمراكز البحثية والفكرية || خفض انبعاثات غازات الاحتباس الحراري الأوروبي بنسبة 55 في المائة || القطاع الصحي في حداد على إثر وفاة مهنيين بسبب كوفيد 19 || سياسة جديدة لكفاءة طاقة التبريد || كيف تساعد أهداف المناخ التعافي الاقتصادي || مساعي للحدّ من الفاقد والمهدر من الأغذية || تدبیر ندرة المياه بجهة سوس ماسة : وضع مقلق || التزام عالمي من أجل الطبيعة || الحفاظ على البيئة يحمي صحة البشر || رمال الساحل والبحر : وزارة الطاقة والمعادن والبيئة توضح || إجراء التحول في النظم الغذائية لتحقيق أهداف التنمية المستدامة” || فوضى صناعة اللحوم || الـقَـمـع السياسي وعواقبه البيئية || كيف نتقاسم الأنهار؟ || تحديد لائحة النفايات غير الخطرة التي يمكن الترخيص باستيرادها || تعقب التقدّم المحرز في مؤشرات أهداف التنمية المستدامة المتعلقة بالأغذية والزراعة في عام 2020 ||

  Cérémonie de signature du Mémorandum d’entente, relatif à la coordination de la réserve Biosphère Intercontinentale de la       méditerranée et à la mise en œuvre de son plan d’action 2011-2015


Le Haut Commissaire aux Eaux et Forêts et à la Lutte contre la Désertification Dr.Abdeladim LHAFI et la Ministre de l’Environnement du milieu rural et marin d’Espagne Mme Rosa AGUILAR RIVERO, et le Ministre régional de l’environnement de l’Andalousie M.José JUAN DIAZ TRILLO ont procédé, mardi 05 juillet 2011 à Malaga, à la signature d’un mémorandum d’entente relatif à la coordination de la réserve Biosphère Intercontinentale de la méditerranée (RBIM) et à l’opérationnalisation de son plan d’action  2011-2015.
Ce mémorandum a pour objectif de sceller la coopération entre le Maroc et l’Espagne via des accords spécifiques pour la gestion et la préservation de la biodiversité de cet espace commun à la fois terrestre et maritime.
Le but étant d’améliorer les conditions environnementales dans cette région de la Méditerranée et d’œuvrer pour l’amélioration des conditions socioéconomiques des populations en les impliquant dans des projets de développement local à travers l’écotourisme, l’artisanat, l’agriculture et  la chasse notamment, pour une meilleure valorisation au au profit des populations locales à la fois bénéficiaires et conservatrices de l’espace, dans une forme d’équilibre entre les dimensions socioéconomique, culturelle et écologique.

La RBIM, est un espace à grande valeur culturelle et naturelle reconnue par l’UNESCO en 2006, la première du genre au monde, s’étendant sur 1 million d’ha répartis à parts égales entre l’Andalousie en Espagne (provinces de Malaga et de Cadix) et le Nord du Maroc (Chefchaouen, Tetouan), elle s’ajoute à la Réserve de Biosphère de l’Arganeraie, sur une superficie de 2.5 millions d’ha créée en 1998, la Réserve de Biosphère des Oasis du Sud sur 7.2 millions d’ha et la réserve de Biosphère concernant la Cédraie qui est en cours de création.

Rappelons qu’une loi sur les aires protégées et  une  loi sur le commerce des espèces de faune et de flore menacées d’extinction (CITES) ont été promulguées en 2010 et 2011, pour entre autres,  la conservation du patrimoine naturel et la préservation de la diversité  biologique et l’intégration des aspects culturels et environnementaux dans un modèle de développement durable

اترك تعليقاً